Les commerces à Luxembourg-Ville, devraient-ils ouvrir les dimanches ?


Fin mars, nous avons donné la possibilité à 500 panélistes de nous faire parvenir des propositions de questions sur base desquelles un jury interne a par la suite sélectionné les 2 meilleures questions/sujets. Le premier sujet choisi porte sur les commerces à Luxembourg-Ville : devraient-ils ouvrir les dimanches ? La réponse des résidents est très claire, même si la fréquence souhaitée varie !

Twetter82% des résidents se prononcent en faveur de l’ouverture des commerces le dimanche à Luxembourg-Ville. Dans ce contexte, 2 résidents sur 3 (67%) souhaitent que les commerces en ville ouvrent au moins 1 fois par mois le dimanche. Un quart des répondants (dont 3 hommes sur 10 !) est même d’avis que les commerces devraient ouvrir tous ou presque tous les dimanches sauf pour les jours fériés officiels. 14% des répondants plaident pour une fréquence de 2-3 dimanches par mois, 28% se contentent d’une fois par mois (dont 1 femme sur 3 !).

14% des amateurs de shopping sont satisfaits du système actuel et se disent en faveur de l’ouverture des commerces en ville lors des dimanches avant les jours fériés officiels.

Seulement 18% des répondants de notre échantillon représentatif de la population au Luxembourg s’opposent à ce modèle et sont d’avis que les commerces devraient rester fermés le dimanche à Luxembourg-Ville.

1459

 

Tommy Klein
Research Executive

Participez vous aussi à nos sondages en ligne ! Inscrivez-vous !

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous :


Le vin au Luxembourg : consommation, moment idéal et budget !

Intelligence Applied

En novembre 2016 nous avions observé que le vin rouge le plus populaire au Luxembourg provenait de France. En complément à cette question sur la popularité du vin rouge, la question du mois de novembre 2017 vise à identifier les habitudes de consommation ainsi que le budget alloué à une bonne bouteille de vin.

De quoi avons-nous peur ?

Intelligence Applied

Afin de pouvoir donner une réponse à cette question, nous avons soumis à notre échantillon représentatif de la population au Luxembourg une liste d’évènements susceptibles de déclencher un sentiment de peur et nous leur avons demandé d’évaluer évènement par évènement. Les résultats sont très diversifiés et varient fortement selon le profil démographique des répondants.