Le sapin de Noël au Luxembourg : une tradition ?


3 ménages sur 4 (77%) au Luxembourg font honneur à la tradition de Noël et décorent leur logement avec un sapin de Noël selon notre deuxième question du mois de décembre.  À l’inverse, 21% signalent ne pas installer de sapin chez eux et 3% hésitent (encore). La grande majorité des résidents entretiennent donc la tradition, mais quel type de sapin choisissent-ils ?

Pas d’avis tranché sur un type de sapin favori ! En détail, ils sont Twitter39% à opter pour un sapin naturel (43% des résidents luxembourgeois) et 35% pour un sapin artificiel qui perd toutefois en popularité avec l’âge.

Quant aux raisons d’installer un sapin de Noël, 2 motivations émergent particulièrement : l’atmosphère et la tradition ! 8 amateurs de sapins de Noël sur 10 indiquent que le sapin fait tout simplement partie de l’atmosphère de la période de Noël.  La deuxième raison principale évoquée est celle de la coutume, « c’est une tradition » (68% en moyenne, 78% des jeunes entre 18 et 24 ans). Déposer les cadeaux sous le sapin constitue la 3e raison (41%), suivi par la volonté de faire plaisir aux enfants ou aux petits-enfants (35%). Finalement, 13% de nos répondants signalent que l’odeur émise par le sapin est également une raison pour dresser un sapin de Noël.

Le sapin de Noël fait donc partie du patrimoine luxembourgeois et contribuera sans aucun doute à l’atmosphère festive dans de nombreux ménages. Joyeux Noël !

Le sapin de Noël au Luxembourg : une tradition

 

Tommy Klein
Research Executive

Participez vous aussi à nos sondages en ligne ! Inscrivez-vous !

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous :


Les réseaux sociaux les plus populaires au Luxembourg !

Intelligence Applied

Comme en avril 2017, la première question du mois d’avril porte sur l’usage des réseaux sociaux les plus populaires au Luxembourg. Quels sont parmi notre choix les réseaux les plus utilisés ? Quelles sont les dernières tendances par rapport à l’année dernière ?

Légalisation totale de la consommation de cannabis ?

Intelligence Applied

La dernière question du mois de mars porte sur l’opinion publique quant à une légalisation potentielle de la consommation de cannabis. Les résidents sont-ils en faveur d’une légalisation totale qui n’est pas uniquement liée à des raisons thérapeutiques ?