Avez-vous pris une résolution pour l’année 2018 ?


Les résultats de l’enquête menée en 2017 ont révélé que 2 résidents sur 3 ont commencé l’année 2017 avec une bonne résolution. Qu’en est-il pour l’année 2018 ?

Réponse simple : La majorité des résidents du Luxembourg semblent coutumiers de la prise de résolution du début d’année.Twitter 62% ont pris une résolution concrète pour l’année 2018 ! En revanche, 38% avouent, pour une raison ou une autre, avoir entamé la nouvelle année sans projet concret. Ce manque de volonté de repartir sur de nouvelles bases augmente clairement avec l’âge, la moitié des personnes de plus de 65 ans signale n’avoir pas pris de résolution pour 2018 contre uniquement un tiers des personnes de moins de 24 ans. Les résidents luxembourgeois sont également plus nombreux à ne pas avoir pris de résolution annuelle (43% contre 32% des résidents non-luxembourgeois).

Tout comme pour l’intention même, le classement des résolutions est quasi identique à celui de l’année dernière : la résolution la plus importante reste celle de vouloir maigrir (19%) (34% des personnes entre 45 et 54 ans) ! La volonté de perdre du poids est suivie par l’intention de faire du sport (11%). Comme l’année dernière, mener une vie plus saine est le projet le plus souvent mentionné en 2018 ! Le podium des résolutions les plus importantes en 2018 est complété par le désir d’épargner (davantage) (7%).

Les autres projets recueillent tous moins de 5% des voix et sont illustrés sur l’infographique ci-dessous.

Avez vous pris une resolutions pour l annee 2018

Tommy Klein
Research Executive

Participez vous aussi à nos sondages en ligne ! Inscrivez-vous !

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous :


La fourniture de données personnelles en ligne

Intelligence Applied

Quelques semaines après le scandale impliquant Facebook et Cambridge Analytica, nous avons souhaité connaître les répercussions que cela a engendré auprès des résidents du Luxembourg. C’est pourquoi les 3 questions du mois de mai portent sur la fourniture de données personnelles en ligne (en particulier sur les préoccupations dues à l’éventualité d’une utilisation abusive des données), l’impact des derniers scandales ainsi que la suppression possible des propres comptes de réseaux sociaux.

Sans smartphone durant 48 heures ?

Intelligence Applied

La dernière question du mois d’avril porte sur l’importance du smartphone dans la vie quotidienne : Pensez-vous que vous pourriez vous passer intégralement de votre téléphone portable et/ou smartphone durant 48 heures/2 jours ?